Posted in Vrac

Vol en apesanteur avec Carrefour

Vol en apesanteur avec Carrefour Posted on 13 décembre 2013Leave a comment

Quelque soit la génération dont on est issu, on a tous en tête au moins un film où les protagonistes nous offre une petite chorégraphie en apesanteur la haut dans l’espace. On pense 2001, l’Odyssée de l’espace, Appolo 13 ou « Houston on a un problème » ou encore plus dernièrement Sandra Bullock en shorty dans Gravity. Et donc qui n’a pas déjà eu envie de cette légèreté? pas mal de monde..

Sauf qu’il y a quelques obstacles :

1) ben il faut faire partie d’un programme spatial.. ah bah oui quand même

2) on a remarqué qu’il y a toujours une merdouille qui se produit faisant qu’on n’est pas toujours sur de rentrer en un seul morceau

Mais comme on n’arrête pas le progrès il y a maintenant pour le grand public en mal de sensation : le simulateur de vol en apesanteur.

Le concept c’est Novespace, filiale du CNES, qui le propose dans un avion A300 Zéro-G, dans un vol parabolique (en gros un vol qui recrée les conditions de l’apesanteur).  Explications :

A l’occasion de son 50ème anniversaire, Carrefour propose de gagner 30 billets pour un vol qui se déroulera le 27 mars 2014 à Bordeaux.

bg_signup

Pour jouer il suffit de se rendre sur la page Carrefour Vol en Apesanteur. Une simple inscription  est nécessaire. Les 30 gagnants seront désignés par tirage au sort. Si en plus vous possédez la carte Carrefour, chaque passage en caisse c’est 1 chance de plus de gagner, et le dimanche 15 décembre c’est 10 chances de plus de gagner (à condition d’avoir rempli à son inscription au jeu son numéro de carte carrefour). le jeu dure jusqu’au 16 décembre.

Mais attention ce n’est pas un vol anodin. Même si on n’est pas au niveau d’un programme spatial, il faut quand même s’assurer qu’on peut supporter les variations d’apesanteur durant près de 3 à 3 h, ce n’est pas la fête foraine avec ses  attractions de 5 min hein!

Comme le vol se déroulera à Bordeaux , l’acheminement et le logement est pris en charge par la société organisatrice.

Alors qui a envie de s’envoyer en l’air? (oui facile celle là!)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *