Posted in Forme & Bien-Etre Sport

Triathlon Étang des bois, deuxième tentative

Triathlon Étang des bois, deuxième tentative Posted on 18 mai 201515 Comments

Premier triathlon de la saison, à l’Etang des Bois, près de Vieilles-Maisons sur Joudry … oui toi aussi ça te parle ce lieu! (c’est dans le 45)
Rappelons nous il y a un an je l’avais fait et fini bonne dernière en arrivant dans un état d’exténuation totale.
Il s’agit d’un triathlon format M : 1,5 km de natation/40 km de vélo/10km de course à pied pour finir, un petit quoi.


Départ en préparation - Format S
Départ en préparation – Format S

Afin de gâcher tout suspens avant d’arriver à la fin de ce post, j’ai nagé (et fait pipi dans ma combi comme d’hab), j’ai pédalé et j’ai couru jusqu’à la ligne d’arrivée, le tout en 3h15.

Pour cette première épreuve de l’année (oui le marathon ça ne compte pas), plusieurs objectifs :

  • ne pas finir dernière
  • finir fraiche
  • ne pas être démoralisée (objectif perso)

Autant dire que certains de ces points ont failli ne pas être tenus.

Ne pas finir dernière

A la sortie de l’eau (36 min …aucun progrès à noter) je n’étais pas dernière, ouf, il y en avait même quelques uns encore dans l’eau … sauf que j’ai merdé à la transition nage-vélo : du mal à enlever ma combi, j’ai pris soin de nettoyer mes petits petons qui étaient plein d’herbe et autres résidus avant de mettre mes chaussettes (il s’agirait de pas se mettre un caillou ou un truc qui pique), j’aurais presque pu commander un café que ça ne m’aurait pas dérangée, une dame me crie gentiment plein d’encouragements « allez il faut se dépêcher!! » … dans ma reconnaissance extrême juste envie de lui répondre « occupe toi de tes affaires je sais bien qu’il faut que je me grouille! »… ça partait d’un bon sentiment je ne réponds rien donc (râleuse un jour, râleuse toujours). Donc là j’ai vu partir plein de monde à vélo avant que je ne daigne monter sur le mien.
Et comme je suis nulle en vélo, je me fais rattraper par la toute dernière sortie de l’eau au km 15, au moment où le premier en vélo me dépasse pour finir son dernier tour… comment je le sais? parce que je papote du coup avec le vélo balai, autant prendre les choses avec philosophie, mais il a du se lasser car je ne l’ai plus vu.
Je finis le vélo dans une solitude totale et commence la course à pied avec une transition plus longue que d’habitude (et oui d’habitude j’avais directement mes chaussures de running alors que là j’ai du faire transition chaussures vélo=> chaussures courses à pied).
Un nouveau vélo balai est toujours avec moi, je lui dis en rigolant que cette année encore je vais finir dernière. Et bien le monsieur n’est pas de cet avis, car vu mon rythme il y a de fortes chances que non.. je doute un peu.
La course à pied est sur 2 boucles de 5 km. J’ai l’impression que tout le monde est sur sa deuxième boucle quand je commence la première. Je ne regarde pas ma montre, je cours au feeling, je passe la première boucle et là Oh Surprise, je vois un dos.. qui se rapproche, encore .. je vais dépasser quelqu’un si si … et même un deuxième et encore 2 autres…
Et donc ne pas finir dernière!!
Une jolie petite course à pied de 10 km en 55′ (et en plus je me suis arrêtée pour boire tranquillement aux ravitos).
CHECK!

Finir fraiche

Si je dis qu’à la fin j’avais envie d’arriver en sifflotant?? vrai de vrai!
Et que j’ai même pas somnolé dans la voiture du retour.
Bon ok pour certains j’aurais du forcer en vélo… mais bon j’étais en entrainement là .. quasiment 🙂
CHECK!

Ne pas être démoralisée

La veille j’avais un tout petit entrainement riquiqui de 60 km de vélo suivi de 45 min de course (oui riquiqui je vous dis), je n’avais rien dans les jambes, j’avais stoppé à 42 km de vélo avant de me faire mal. Même si j’avais bien enchainé les 45 min de course, j’avais un peu le moral dans les chaussettes.
Alors autant dire que se planter sur un petit format M ça pouvait être dangereux sur ma volonté à aller décéder le 5 juillet sur la big épreuve.(celle dont je n’ose encore dire le nom)
Mais au final j’ai été réconfortée sur ma capacité à tenir et à gérer mon effort , quitte le jour J à finir dans les derniers, mais à finir!
CHECK!

La photo avant de reprendre la route :

tri etang 3

Sinon un petit mot sur ce triathlon de l’Etang des bois qui est vraiment sympa à faire, cette année les parcours vélo et course à pied ont été modifiés le rendant vraiment agréable. Ajoutée à cela une organisation sympa et le beau temps, tous les ingrédients pour une excellente journée. Donc pour ceux que ça intéresse l’année prochaine je vous le conseille, surtout pour débuter un format M.

Prochain rendez – vous : les bêtises de Cambrai

15 comments

    1. c’est pas faute de te le répéter .. et si t’es bon en vélo (la course je sais), honnêtement la natation c’est juste peanuts du coup

  1. Le métier rentre, par contre stp ne te vente plus t’être fraiche à la fin d’une course !! A mon avis ton coach ne vas pas apprécier, moi cela me dresse le poil !!!
    Bravo en tout cas pour la motivation c’est bon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *