Posted in Forme & Bien-Etre Sport

Triathlon de Cambrai, fait!

Triathlon de Cambrai, fait! Posted on 4 juin 20153 Comments

Au triathlon de Cambrai on a refrolé la bêtise cette année.

Cette année c’est entrainée que je me suis pointée là-haut à 2h de Paris pour aller faire le triathlon de Cambrai,  un triathlon au format half ironman (1,9km de natation/90 km de vélo/21km de course à pied pour finir), contrairement à l’année dernière. Je suis arrivée confiante de mon précédent tri.

Triathlon de Cambrai, la volonté en plusieurs étapes

Comment dire que le premier abandon a failli avoir lieu en arrivant à Cambrai même : pluie/vent. Je pose là le décor.. et donc l’envie.

Je tente un message à mon coach « il pleut il vente, si je fais demi tour c’est pas grave hein??? ».

Bien évidemment je me fais envoyée promener. En même temps il n’était pas là je pouvais fuir #volontéfautenvouloir

Au bout d’un moment à raler toute seule au chaud dans ma voiture je me décide à aller à l’aire de transition pour poser mon vélo et mes affaires. J’enfile rapide ma combinaison, il fait froid.

Et j’attends patiemment le départ (à 2 doigts quand même de me barrer tellement j’ai froid!). Je rentre dans l’eau à 16 degré : réaction immédiate je me fais pipi dessus, ça réchauffe (ouais et c’est un peu dégueu quand on y pense vu que je porte déjà mes vêtements pour le vélo 🙂 ).

Au top départ mes lunettes prennent l’eau par 2 fois et je vois pas grand chose.

Bah du coup j’essaye de nager en ligne droite, ma foi.

Sortie de l’eau en 48 minutes.

triathlon de cambrai 2015(je sais qu’il existe une photo de l’arrivée à pied … mais où??)

bon ok quand même une sacrée tête!

Il pleut.

Je monte sur mon vélo.

Il pleut.

Le speaker annonce « attention ça glisse »… triple danse de la pluie!

Je pars pour la première boucle de 30 km.

Il pleut.

Arrivée à 15km…

Il pleut ET il vente bien fort.

Et ce pendant les 15 derniers km.

J’hésite … j’abandonne? Je recommence la boucle. #volontéquandtunoustiens

Il pleut un peut moins quand j’aborde la boucle pour la 3ème fois. Allez on y va!

Et à peine engagée ça redouble de pluie et de vent. Sérieusement j’ai pédalé dans une descente pour accélérer!! (oui moi les descentes je pédale pas je laisse couler, faut pas déconner).

Je suis dernière (c’est la moto balai qui me le dit). Il pleut.

Au bout de 3h40 j’arrive enfin à la fin…. je ne sais même plus si il pleut.

Enfin à la fin, c’est vite dit … il reste 21 km à courir … j’envisage d’arrêter là j’en ai marre, comme l’année dernière… mais si j’abandonne là ça me flingue le moral pour THE big épreuve à venir.

Je me dis « Allez un petit 10 kil pour dégourdir les jambes » #volontéjecrietonnom.

Surprise de découvrir que j’en ai dans les jambes.. oui madame! et là je commence à courir entre 5’30 et 5’40 le kil.. faisant des pauses aux ravitos à papoter avec les bénévoles (au passage bravo d’avoir bravé la flotte eux aussi!!).

La course c’est 3 boucles de 7 km. Quand j’arrive à 200 m de l’arrivée, j’entends « Et voilà comment se termine le triathlon…. ». j’envoie le vélo balai foncer leur dire de ne pas désactiver le chrono!!! 200 m quoi!! j’accélère!

Je boucle le semi en 1h56 sous finalement les applaudissements …  et la course en 6h40 (pas terrible mais finisheuse en forme n’est ce pas l’essentiel?)

Etre dernière finalement ça des fois ses avantages : j’ai  eu mon bouquet de fleur (en plus de la binouse du finisher)!

Une photo publiée par @frogita le

#volontémanouvelleamie

Et vous la volonté c’est quoi??

(Crédit photo Marc Melchior)

3 comments

    1. j’ai jamais dit que j’avais un bon niveau, je suis même très nulle en vélo, c’est reconnu « je compte les papillons en roulant ».
      Je me fais toujours taclée en vélo donc sur des petites courses (pas trop de participants) ça se voit. Et le triathlon c’est surtout un sport de cycliste en fait.
      Après j’arrive à rattraper un peu en course à pied.
      Perso moi mon but c’est de finir dernière ou pas.
      Avoir du volume d’entrainement ne veut pas dire qu’on a un super niveau, là c’est juste qu’il faut boucler les distances 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *