Posted in Pour adultes...

Réflexions sur le libertinage … (1)

Réflexions sur le libertinage … (1) Posted on 24 juin 2005Leave a comment

Les réflexions qui suivent viennent d’un blog où un monsieur énumère les différentes catégories d’homme seuls qui fréquentent les clubs échangistes. Je me suis permise d’en publier quelques extraits :

 

Il y a les hommes seuls-seuls, c’est à dire vraiment célibataires, divorcés, sans conjoint. Souvent ils ont une longue histoire dans le libertinage et l’idée d’une histoire courante avec une personne hors ce milieu leur paraît trop terne pour désormais l’envisager. En parlant avec eux l’expression que ce milieu agit comme une drogue revient souvent, mais je pense que c’est une drogue sans danger. Souvent ils disent chercher une compagne libertine, mais les femmes seules dans ce milieu sont assez rares, et encore faut-il tomber sur la personne avec laquelle on a des affinités. Le plus souvent ils ne trouvent qu’une co-voiturière, quelqu’une qu’ils transportent et qui leur servira à entrer en club échangiste le samedi ou en semaine pour un prix modéré, et aussi de monnaie d’échange.

 

J’avais entendu l’expression passeport pour désigner la dame, mais jamais de co-voiturière…ça me défrise… Il faut dire que moi je suis un peu bonne poire, la seule fois où j’ai accompagné un monsieur j’y suis allée avec mon propre véhicule.. je suis une mono-voiturière!!

NB : Précisons au lecteur qui ne me connait pas, que oui, je fréquente le milieu libertin, c’est si tendance, me direz vous….Patience cela fera surement l’objet d’un autre article :-))))

Reprenons l’analyse de texte : « leur servira à entrer ».. ah ben la voila, la notion de passeport!! Et maintenant l’apothéose de la description « monnaie d’échange »… que dire de plus… tout est dit.. messieurs continuez à chercher une compagne libertine, à mon avis avec de tels avis ça risque de ressembler à la quête du graal.

En effet les termes employés par ces messieurs pour désigner ces femmes ne sont guère flatteurs. A croire que, parce qu’il n’y a pas de sentiments amoureux dans une telle relation, furtive soit-elle puisqu’elle ne dure que le temps d’une sortie, l’homme n’a aucun respect pour la dame qui l’accompagne…. monnaie d’échange!! je suis atterrée. Ces messieurs pourraient être reconnaissants déjà que ces dames veuillent bien faire du co-voiturage (brrrrrrrr j’en ai encore des frissons dans le dos), elles n’ont pas besoin d’eux pour « s’échanger ». En fait on rejoint là malheureusement un autre débat. Dans ce mileu de liberté, il semblerait que la femme seule libertine soit encore bien mal considérée, du point de vue des hommes seuls (attention lisez bien homme seul car j’entends déjà d’ici les cris des couples..)… Soit c’est une salope, donc profitons en, soit c’est une pauvre mal baisée qui n’a que ça , donc on est sympa on lui rend service après tout…. mais une nana digne de respect,  que nenni point du tout…

 

Bon l’homme seul-seul.. c’est fait on n’y revient plus. Définition suivante :

Il y a les hommes seuls-mariés, présents en général uniquement l’après-midi dans les clubs. Ils ne peuvent souvent pas beaucoup venir, alors ils sont pressés d’avoir des rapports. Ils sont reconnaissables souvent à leurs sous-vêtements « de ville ». Ils expliquent que leur femme ne veut absolument pas entendre parler de libertinage, ni même de sexe, mais cela sans la moindre culpabilité pour leur présence. Quand ils ne peuvent venir que l’après midi qui est souvent nettement moins fréquentée, leur libertinage est aussi souvent plus fantasmatique que réel. Une serveuse me racontait que l’un d’entre eux n’avait trouvé pour occuper son après midi que gonfler des ballons avec elle, pour l’aider à décorer la salle pour la soirée ou il ne serait plus là! 75 euros, c’est cher pour rien que ça, ce qui a pu entrainer des baisses de fréquentation.

Ben là rien à dire… c’est triste de mon avis, mais ce n’est que le mien… chacun gère sa vie et ses responsabilités comme il l’entend.

 

 

Par contre je fais un appel pour résoudre un grand mystère : c’est quoi des sous-vêtements « de ville »?? Que portent donc aujourd’hui les hommes en club? :-))

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *