Posted in Suède Voyages

Padjelantaleden me voilà!

Padjelantaleden me voilà! Posted on 21 juillet 20135 Comments

Le Padjelantaleden … un nom comme ça, ça te scotche le palais. Quand Emmanuel de Journaux de voyage m’a dit un truc du genre « tu pourrais partir de Kvikkjokk jusqu’à Ritsem puis ascension du Kebnekaise pour finir à Nikkaluokta », j’ai répondu « je vais apprendre à prononcer tout cela et je reviens ». Tous ces mots avec trop de k que tu ne pourrais pas les placer dans un scrabble des noms propres, ils me les as donné car je cherchais une destination nordique.

padjelantaledenCrédit photo : http://www.bewaehrungsprobe.de/wandern/europa/schweden/padjelantaleden/bilderwelten (et beaucoup plus de photos sur le site du Padjelantaleden pour avoir une idée)
Car oui c’est dans le nord, là haut. J’avais d’abord en tête la Norvège, mais pour faire ce que je voulais vraiment il me fallait un certain budget … et puis c’est une expérience qu’éventuellement je voudrais partager. Là il me fallait un truc à faire seule. Et Voilà le Padjelantaleden qui est un sentier de randonnée en Suède qui plonge d’une part dans le parc national du Padjelanta et d’autre part le parc du Sarek. Au dessus du cercle polaire.
C’est 160 km de marche, dans un endroit peu couru à dormir sous la tente, espérer le beau temps et faire ami-ami avec les moustiques, très vorace dans cette région de Laponie suédoise. Le tout en totale autonomie.
Ah tiens mais en fait après la Laponie en hiver en février, m’y revoilà en plein été, avec cette fois ci un jour quasi permanent, enfin ça va vite décliner, j’ai loupé le soleil de minuit qui est plutot mi juillet.
Pour certains ça parait fou/insensé/mais pourquoi? de partir seule là bas , où il n’y a pas de plage ni de transat ni de mojito. Moi j’appelle ça ma retraite monacale pédestre.
Un voyage introspectif ? Qui sait, aurais je un déclic ? (je ricane doucement ceci est un private joke, qui me fait toujours autant sourire de débilité) J’en sais fichtre rien, je dirais cela au retour.
Mais revenons au voyage en lui même. Après avoir parcouru les 160 km à pieds en 8 jours (objectif), je compte rejoindre le Kungsleden (ou voie royale) un autre chemin de randonnée qui traverse la suède du nord au sud. Bon là je ne vais faire qu’un petit bout pour rejoindre Nikkaluokta en passant par le Kebnekaise (2100 m) toit de la Suède (rien à voir avec mon toit de l’Afrique). Un petit 71 km, ascension non comprise… elle se fera en fonction de la météo.

En attendant mon salon est un chantier : accumulation de tout ce qui doit rentrer dans mon sac, pesée, test de matériel.

La toile de tente (investissement qui date de la Patagonie) a été rapidement montée au bois de Boulogne (En vrai faut ajuster pour qu’elle soit bien tendue) :

Autant dire que je me suis sentie moins en sécurité là que dans la perspective de dormir seule isolée de tout en Suède. Il y a quand même des mecs qui freinaient se demandant si je n’installais pas un lupanar.

Et surtout ce qu’il faut pour ne pas me perdre. J’ai appris à me servir d’une boussole mais je compte aussi beaucoup sur le Garmin eTrex30 :

Commet vous dire qu’en ce moment même j’oscille entre grande hâte et une légère angoisse.

Sinon qui parmi vous ça aurait tenté ce trip??

5 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *