Posted in Forme & Bien-Etre J'ai testé Sport

Mon test de la Skechers Ultra 2

Mon test de la Skechers Ultra 2 Posted on 23 juin 20153 Comments

Après avoir longuement vanté mon affection pour la marque de sport « une ame saine dans un corps sain » et fait des infidélités avec trois bandes, on m’a proposée de tester la marque Skechers (lors de la présentation du mykit..).
Au départ j’ai trouvé les modèles fitness plutôt très sympas visuellement (oui j’ai honte d’avouer que moi qui claironnait il y a 10 ans : « les baskets c’est que pour le sport! », maintenant je trouve si confortable d’en porter en type sport wear).
Mais bien entendu mon test allait se porter sur des chaussures de running.
J’avais à choisir entre la Skechers  Ride 4et la Skechers Ultra 2.
Ce fut la Skechers Ultra 2 en raison de sa semelle un peu plus adaptée à du tout chemin sans être non plus une vraie chaussure de trail.

Une photo publiée par @frogita le

Alors que me promettait le produit :  

  • Meilleur amorti Soutien pour aider à protéger les articulations et limiter la fatigue pendant de longues courses de fond
  • Couches à double densité Stabilité et maintien pour les besoins de coureurs de pointe, l’amorti et le confort que les coureurs novices apprécieront – Semelle extérieure en Resagrip / semelle intermédiaire en Resalyte.
  • Contrôle de traction dynamique Capteurs Goimpulse de contrôle de la traction sur tous les terrains. Mesh étirable dans quatre directions.
  • Drop de 4 mm sans la semelle amovible / 8 mm avec la semelle

 J’ai commencé des entrainements allant de 1h à 1h30 avec. Les premières sensations sont sans appel, mes pieds échauffés et ayant perdu leurs sensibilités durant le marathon de Paris se trouvent être comme dans des chaussons. Je décide du coup de les tester sur mon premier triathlon de l’année, connaissant le parcours de la course à pied entre terrain à gravillon et sous-bois. Non sans raison. Il se trouve que sur mes entrainements transition vélo-course à pied, aucune douleur ou difficulté plus exactement ressentie au niveau des genoux, contrairement aux autres chaussures. L’enchainement se fait avec les Skechers Ultra 2 de façon aérienne (vi vi vi!). Je réitère le test au half ironman de Cambrai : même sensation de légèreté au niveau des jambes qui me permet encore de finir sereinement. Où d’ailleurs une des bénévoles m’a demandée de quelle marque il s’agissait tellement elle les trouvait « mignonnes ».   Du coup après avoir un peu hésité ce sont les Skechers Ultra 2 qui m’accompagneront à Francfort pour l’Ironman, en espérant que ça me donnera les mêmes ailes en course à pied. Oui parce qu’en vélo qu’importe la chaussure c’est mon coup de pédale qui est défaillant!  

  Une photo publiée par @frogita le

Avant de tester la chaussure, j’en avais parlé à des amis qui ne connaissaient pas du tout Skechers et qui du coup se sont laissés tentés sur le salon du running en avril pour la Skechers Ultra 2 aussi. Ils ont les mêmes satisfactions que moi (et ils ne sont pas blogueurs!).

skechers ultra 2 dos

 

Un dernier argument pour vous convaincre d’y passer : le prix. 85€ Oui madame, 85€. (en fait j’avoue au début je me suis dit : « pour si peu chère, en comparaison avec mes précédentes, le double, ce doit être moyen)

Bref avec les Skechers Ultra 2 je me sens un peu comme Super Girl en attendant d’être Iron (wo)Man.

 

Une photo publiée par @frogita le

3 comments

    1. Non je conseille d’essayer si possible.. J’ai pris un 38 alors qu’en Asics je suis entré 39 et 39,5
      Même constat chez des amis qui ont pris la même pointure que « chaussure de ville »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *