Posted in Vrac

Le mariage, cette fierté!

Le mariage, cette fierté! Posted on 8 novembre 2013Leave a comment

Cette semaine une nouvelle icône féminine est née : Doria Tillier, la miss météo de Canal +… enfin de mon point de vue.

Pour ceux qui ont loupé cet épisode cathodique, la vidéo est là. En résumé la demoiselle est mentionnée par le beau gosse qui avait tout pour lui même la connerie profonde (et surtout celle là), Nicolas Bedos dans un bouquin où il parle d’elle comme une amie. Ce à quoi la donzelle en plein direct répond « je ne savais pas qu’on suçait les potes! »

Mesdames et messieurs sous vos applaudissements, Doria Tillier.

Ca c’est le truc qu’on a toute rêver, ou du moins que maintenant on va avoir envie de faire, décomplexées par miss météo. En effet pourquoi autant de retenue face à cette hypocrisie masculine non assumante? Peur de passer pour une hystéro, une fille facile ou autre amoureuse éconduite qui se venge. Car oui certains arrivent bien à faire culpabiliser.

Innocemment je porte à l’attention de mes quelques amis Facebook qu’il est possible à l’avenir que si « on me présente comme une amie je risque de plomber la soirée en répliquant façon miss météo »… l’assemblée pouvant lire ce statut étant assez vaste/diversifiée et moi même n’ayant pas le panache verbal de Doria, j’ai donc utilisé la phrase citée entre guillemet 2 lignes au dessus.

C’était sans compter sur « l’ami » facebook que jusqu’à présent je gardais dans mes contacts pour me rappeler ce que pouvait être un électeur FN ordinaire qui s’ignore mais qui l’exprime (à coup de ces petites images montrant des injustices sociales entre le bon travailleur et le bon profiteur avec comme sous-titre « où va la France?? ») et qui dans un énième élan d’inélégance commente « ah toi aussi tu suces des potes? » .. je l’ai imaginé sur le moment canette de bière à la main, survête du dimanche avec option bidon surplombant et bouffant sa saucisse barbecue ricanant grassement de sa pauvre bêtise.

J’ai à chaque fois essayé de faire comprendre par des moyens (trop) détournés qu’il pouvait être inélégant justement. Donc là je le lui dit clairement.

La réponse m’a laissée d’abord aussi perplexe que Nicolas précédemment cité devant une miss météo :

« c vrai……mais moi au moins, je suis marié. « 

Voui voui voui ! vous avez bien lu. Tout l’orgueil de la personne repose là avec ce « moi au moins je suis marié ».

Avec le recul j’hésite encore à me dire que j’aurais du oublier ma propre élégance et lui demander si sa femme le suçait au moins, à ce tarif là,mais je me suis contentée de répondre que d’un coup mon statut de femme célibataire me réjouissait. Préférant ne pas admettre qu’une femme préfère le célibat à la condition d’être mariée avec, il a préféré dire qu’il ne comprenait pas cette remarque, enfin je pense. Et moi de le supprimer de ma liste d’amis.. la patience peut avoir ses limites.

Moi au moins je suis marié….

En 2013 vous pouvez encore être dévalorisé car non marié… enfin quand vous êtes une femme qui aime les hommes…je suppose que pour deux personnes de même sexes cette (d)échéance sociale ne s’applique pas bien entendu (un homme en bleu et une femme en rose powa).

Moi au moins je suis marié..

J’ai cherché où j’avais déjà entendu cette phrase.. ce n’est pas dans Muriel, ce petit film australien culte avec Toni Colette, où à la fin une des pouffiasses ploucosses lui assène un « je suis mariée moi au moins… et je suis belle » ..réplique culte non totalement applicable dans le cas présent.

Moi je suis juste célibataire, ni plus ni moins, et c’est vrai bien contente de l’être dans certains cas.. dans ce cas.

 jeune-femme-mariee-en-robe-de-mariee-avec-son-voile

(bon là il y a tout plein de thèmes qui pourraient être discutés)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *