Posted in Forme & Bien-Etre Sport

Marathon 2013, je continue à courir?

Marathon 2013, je continue à courir? Posted on 9 avril 201313 Comments

Ce we se tenait l’édition 2013 du marathon de Paris, 37ème édition. Ce marathon a été remporté par un Kényan, Peter Somé en 2h05 et 38 sec , n’oublions pas les secondes comme les médias qui eux n’ont pas jugé utile de mentionner la première féminine qui a battu juste le record de l’épreuve, Boru Tadese en 2:21:06. D’ailleurs nous étions (si j’ai bien compté) 7911 féminines à franchir la ligne d’arrivée.

Je dis bien NOUS, car une fois de plus j’ai pris le départ de cette course, en mode totale dilettante, la faute à l’hiver incruste qui a fait que j’ai boudé beaucoup d’entrainement. Peu de fractionnés, à peine un peu de seuil, deux ou trois sorties longues (semi marathon de Paris inclus). Bref j’ai dit « Les gars j’y vais c’est bien parce que j’ai payé » (65€, premier prix… ça monte jusqu’à 110.. oui révélation courir pour souffrir il faut payer).

Le jour J sur mon facebook et mon twitter, c’est rempli de « Il est 5h, le runner s’éveille »…. euh non moi je me suis réveillée tranquillou à 6h30, levée à 6h45. Ah oui je n’ai pas précisé que le départ de la course est à 8h45 sur les Champs Elysées. J’ai mangé mon Gatosport à 7h (truc bourratif énergétique).

A 8h15 j’ai déposé mes petites affaires aux vestiaires, sur ma timeline ils sont déjà tous dans les sas de départ… oui ben suis pas au taquet. Au moment de passer devant les toilettes temporaires, d’un coup un éclair de génie : si je faisais la queue aussi histoire de ne pas prendre de risque?

8h35, soit 20 min de file d’attente plus tard je bénis cette brillante idée, mes intestins n’ayant pas forcément aimé la maltodextrine bue depuis 2 jours (un autre truc énergétique qu’on veut pas savoir ce qu’il y a dedans). Je n’ai jamais dis que j’allais faire un résumé glamour.

8h45 je rentre dans mon sas de départ alors que Kenyans , Ethiopiens et tous les autres qui vont tenter de les rattraper partent. Environ 30 minutes plus tard je franchis enfin la ligne de départ.

Et c’est parti pour 42,195 km. Et non 40 km tout court . Petite température fraiche, grand soleil, PERFECT!

Je ne vous barbe pas avec TOUTE la course. Le résumé en une capture :

résulta marathon

Quasi régulière jusqu’au 25ème kil .. les 5 km en environ 27 minutes. A partir du 25ème je décide de m’arrêter aux ravitos, ça se voit. Le 25ème se trouve aussi sur la voie Georges Pompidou et ses tunnels : ça monte, ça descend, ça monte, ça fatigue. Bref le régime diminue d’un cran. Au 39ème une fille passe en trombe je décide de la suivre pour les 3 derniers kil. Je finis même en sprint … enfin sur le moment j’ai l’impression, mais pas tant que ça.

Bon c’est maintenant que je précise que je ne pensais même pas le finir, donc je suis joie car en plus sur le marathon de Paris mon meilleur temps était de 4h02 (et vlan dans ta face!).

Alors pourquoi je continue à courir? je n’en sais fichtre rien. Pour le dépassement de soi? pour l’émotion que ça procure de passer une ligne d’arrivée après tant d’effort (là j’ai pleuré comme une fontaine, la faute au lac des cygnes dans mon iphone à ce moment là)? Car c’est un bon anti dépresseur? Peut être pour toutes ces raisons!

Instant modasse : cette année encore total look Adidas jusqu’au chaussettes. D’ailleurs j’en profite pour faire un retour sur les Adidas Energy Boost testées donc sur cette longue distance : AUCUNE AMPOULE ! alors que d’habitude les gros orteils souffrent.

 

La grande question : est ce que je remets ça l’année prochaine???

 

PS : envie de baffer les gens qui te sortent « on est marathonien seulement en dessous de 3h30, non? »

13 comments

    1. Si tu savais..
      Sur le triathlon on m’a déjà dit quand j’ai fini mon premier half ironman « allo quoi? tu dis que tu fais du triathlon et tu as pas fait un ironman? t’es pas une triathlète!non mais allo » (bon y a une partie de la phrase qui n’a pas été dit comme ça)

  1. Bravo Isabelle ! En plus t’as battu ton record ! Chapeau ! Toi et tous les autres marathoniens vous m’avez motivé et convaincu, je viens de m’inscrire au marathon Nice-Cannes du mois de novembre !

  2. Bah tu vois, quand tu ne passe pas des vacances sur des ravitos 🙂
    c’était presque bon pour la glace 🙂 vai y réfléchir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *