Posted in Vrac

La LFL, Lingerie et football américain

La LFL, Lingerie et football américain Posted on 22 novembre 20135 Comments

La LFL ou Legends Football League : pour que les femmes ne soient pas que des potiches sur le bord du terrain à faire les pompom girls habillées en brassière et en shorty. Non la LFL c’est pour qu’elles le fassent directement sur le terrain.

Comme son nom l’indique il s’agit de football mais américain. La première évocation du truc date d’un superbowl en 2004 (c’est mon ami Wiki qui le dit) sous la forme d’un spectacle. Mais comme ça a eu du succès une ligue a rapidement été créée sous le nom de Lingerie Football League. Et c’est là que le bas (porte-jarretelle) blesse… Lingerie..

LFL 04

Car si ces dames de la LFL portent un casque, des protections pour leurs frêles épaules et des chaussures de sport comme ces messieurs (Thanks God on n’est sans doute pas passé loin de la course en talon aiguille), le reste de l’habillement est réduit au strict minimum que sont le slip (porte-jarretelle) et le soutien-gorge… bon là certains ont déjà zappé ce que j’écris pour mater les photos, c’est pas joli joli!

 legendsfootballleague

LFL 07

LFL 05

Los Angeles Temptation v Las Vegas Sin

Bon ben voilà elles font des matchs quoi ..

Que dire ?? Doit on parler de la beauté du sport? ou de celle des demoiselles?

Doit on crier au sexisme? Quelque part certainement et surement si on base le recrutement sur le physique (et un peu sur la performance car il faut quand même y aller pour se cartonner un peu) et donc discrimination.

Cela dit il y a combien de femmes qui regardent des matchs de rugby pour la beauté des muscles de ces messieurs (perso je n’ai toujours pas tout compris aux rêgles)(du jeu)(et là je me fais lyncher par une horde en furie clamant leur amour du jeu)

Apparemment la LFL arriverait en France. Bah si elles sont aussi cheapos que les french cheerleaders qui essayent de copier tant bien que mal les américaines, ça ne risque pas d’être en plus réussi(si on peut parler quelques parts de réussite sur le concept).

Mon avis sur la question? Autant que sur le catch féminin que sur une Débila : aucun. Bien sur ça aurait le mérite de ne surtout pas exister, mais voilà ça existe, comme des nanas qui se mettent les seins à l’air pour revendiquer … en gros la femme finit toujours le sein à l’air …. ah oui car un accident, si peu vêtue, est vite arrivé.

LFL 06

LFL 08

Non mais en fait je ne dis rien car surtout on ne sait plus quoi dire … autant que pour cet été 2014 où on va avoir droit à un florilège de supportrices en maillots de bain si elles vont à Rio. C’est comme ça…

5 comments

  1. je n’avais jamais entendu parlé de ça, et pourtant, c’est pas faute d’avoir été aux US, d’y avoir vécu, et d’avoir regardé quelques matches à la télé !
    interessant, les photos me font bien rigoler en tous cas 🙂

    (à quand un article sur le Roller Derby ?) 🙂

  2. Denis au foot US on ne court pas après la balle mais après le joueur… perso le foot US c’est ce qu’il y a de plus beau comme sport de téléspectateur.
    Mais et la je vais me faire massacrer… le sport féminin c’est clairement pas le même niveau alors oui à la NFL et aux chiottes la LFL un peu comme le foot féminin quoi…

  3. Je le doutais bien que c’était une femme qui a écrit ce torchon…écoutez si vous n’avez pas le corps pour faire ce sport n’en parlez pas. Ce sont de grandes sportives aux capacités physiques très fortes… Oui elles sont en petites tenues et????? Tout de suite faut se permettre de juger ce qu’on ne connaît pour quoi?/faire l’intellectuelle coincées du cul comme vous?? Pour ma part je fais du foot US en France on est pas habillé coe ça( oui la fra ce est un pays de coincé) . mais a vrai dire que ce soit homme ou femme qd on regarde un match de la NFL ou ou la LFL certes au début c’est pour voir des beaux garçons et ou des belles filles mais on oublie vite la beauté physique au profit de la beauté du jeu…

  4. J’ai envie de répondre à Lo dont je trouve le propos quelque peu dérangeant. Personnellement, j’ai joué au rugby, pas au football américain, mais c’était quand même très viril. Ce que je juge dans son propos, c’est le manque de respect vis-à-vis de cette joueuse; il faut voir, Lo, que les stades remplis rapportent des sommes considérables aux organisateurs et managers. Et il est indécent d’entendre que ces filles – contrairement aux garçons – n’étaient pas rémunérées.
    Et donc, Lo, moi je ne vous insulte pas comme vous le faites dans votre article, mais je considère que ces entraîneurs étaient et sont sans doute encore « coupés » de maquereaux.
    Au delà de cela, je ne remets pas en cause la dimension sportive de votre propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *