Posted in Forme & Bien-Etre J'ai testé Sport

La Skechers GoRun UltraR

La Skechers GoRun UltraR Posted on 31 mars 20161 Comment

L’année dernière à l’occasion d’un test de la Ultra 2 de Skechers j’avais été agréablement surprise.

En ce début d’année j’ai réitéré l’expérience avec la Skechers GoRun UltraR. Normalement je l’avais eu pour le raid des Alizés mais le terrain ne s’y prêtant pas, je les avais gardées pour la route. Car R comme road/route.

skechers gorun ultraR 3

Bien m’en a pris.

J’ai donc commencé la nouvelle saison d’entrainement avec. Au programme : un semi et un marathon en préparation.

skechers gorun ultraR 4

Le terrain de jeu : la route, dans le bois de Boulogne, dans le parc du château de Versailles, sur mon trajet boulot Versailles-Suresnes, autour de l’hippodrome de Saint-Cloud.

Donc du goudron, beaucoup de goudron. Et donc du dur.
J’avais déjà apprécié le modèle précédent pour l’amorti, je l’apprécie encore plus maintenant dans la Skechers GorRun UltraR.

De plus j’ai commencé l’entrainement avec une suspicion de périostite tibiale, autant dire que j’angoissais un peu (il s’est avéré qu’une paire de chaussures de ville favorisait cette suspicion).

skechers gorun ultraR 2

J’ai bien retrouvé avec la Skechers GoRun UltraR la sensation d’amorti. Les sensations au niveau des chevilles et des genoux sont excellentes, pas de retour de douleur en fin de séance.

Une photo publiée par Frogita (@frogita) le

Illusion ou méthode coué? Pas plus tard qu’hier je n’ai pas pris les bonnes chaussures, pensant passer par le terrain un peu boueux de la forêt de Fausses Reposes, avant de me raviser pour opter uniquement pour la route. Durant ma course la sensation de dureté du sol est bien là. Que dire du lendemain? une légère gène présente sur la cheville.

Si il y a des adeptes des minimalistes, il est clair que mon choix (pas gagné au départ) se dirige vers les maximalistes et leurs semelles un peu hautes.
Je n’irai pas plus loin sur les explications techniques, je n’ai pas la science, je marche avec mon propre ressenti.

Et ce dernier fait que la Skechers GoRun UltraR sera ma chaussure pour le marathon de Paris, mais également pour les triathlons à venir.

skechers ironmantour

D’ailleurs ce n’est pas pour rien que la marque est devenue cette année le partenaire du Ironman European Tour (see you à Aix en Provence première étape de la tournée). En ce qui me concerne la transition vélo-course à pied se fait comme si j’étais dans des chaussons.

skechers tri
En 2015 la marque était présente sur le salon du running.Cette année c’est encore le cas et si vous y passez, je ne peux que vous encourager à aller faire un tour à leur stand (et à essayer).

Autre attrait de la marque? pour l’instant le prix est très abordable au regard des autres marques. Pour la Skechers GoRun UltraR, compter entre 100 et 110 €.

Le petit moins : pas toujours facile à trouver.

skechers gorun ultraR 5

1 comment

  1. Intéressant car je cherche justement à changer mes chaussures. Comme beaucoup, j’ai du mal à quitter ma marque actuelle mais je cherche surtout de l’amorti donc je vais aller voir Skechers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *