Posted in Allemagne Voyages

Francfort en une journée

Francfort en une journée Posted on 16 juillet 2015Leave a comment

Francfort Express


Comme j’avais pris un petit jour supplémentaire à Francfort, histoire de me remettre si j’avais fait en entier l’Ironman, j’ai de ce fait eu tout le loisir de visiter la ville.

Autant le dire Francfort se visite rapidement : une journée est suffisante pour voir les choses principales, 2 si on veut flâner un peu.

J’ai tout fait à pied comme à mon habitude même si il y a des bus ou des trams.

Pourquoi un tour d’horizon aussi rapide? Car Francfort c’est avant tout un centre d’affaire avec tout une partie reconstruite avec des buildings :

francfort 2

francfort 3

D’ailleurs une des attractions de la ville c’est d’aller à Main Tower, une tour (240 m) où on peut accéder au sommet pour 6,50 € et avoir une vue d’ensemble de la ville.

Je l’avais prévu sur mon parcours de retour mais un mal de tête post déshydratation a fait que j’ai préféré un rappatriement dans ma chambre.

Main Tower, Neue Mainzer Strasse, 52-58

Néanmoins Francfort conserve un vieux quartier, le Römerberg (le mont des romains) qui conserve son charme d’antan avec ses maisons à colombage entourant la place.

Au début c’est à peine si j’avais remarqué, une installation métallique défigurant la place.

francfort 8

Les restes de l’Ironman, c’est là que j’aurais du franchir la ligne d’arrivée.

Bon en fait, suite aux bombardements durant la seconde guerre mondiale, Francfort a été en grande partie détruite et les maisons de style médiévales ont été reconstruites. Cela n’enlève en rien au cachet de la place.

francfort 7

francfort 5

De part et d’autre de la place se trouvent des églises.

Saint Paul de Francfort qui date du 19ème siècle.

francfort 6
Paulplatz 11

La cathédrale Saint Barthélémy de Francfort, plus grande église de la ville. Le premier édifice date du 14ème siècle, mais a été détruite au 19ème par un incendie et reconstruite. Manque de bol rebelotte pendant la seconde guerre mondiale (comme dit plus haut), elle a été salement amochée et reconstruite en 1950 à l’identique. Je n’ai pas pu y rentrer c’était hélas fermé.

francfort 9

francfort 10
Domplatz 1

En poussant quelques ruelles plus loin on peut visiter la Goethe Haus (la maison de Goethe). Ca se visite mais je n’ai pas eu envie. Et devinez quoi ?? Elle non plus elle n’est pas d’orgine! Toute reconstruite aussi!

francfort 4
Grosser Hirschgraben 23-25

Pleine de lassitude et envie de calme je décide de pousser ma visite jusqu’à PalmenGarten, le jardin des palmiers, un des deux jardins botaniques de Francfort. Une petite marche de 20 min plus tard me voilà arrivée. Il n’y a quasiment personne. C’est calme, c’est beau, c’est ce qu’il me faut!

francfort 11

francfort 16

francfort 17

francfort 18

Je visite néanmoins les différentes serres et j’avoue avoir découvert des fleurs totalement surprenantes : non il ne s’agit pas d’un torchon liberty.

Comme quoi visite plutôt utile.

Siesmayerstrasse 61
Entrée : 7€

Et si d’aventure toute cette marche vous a ouvert l’appétit, ne pas hésiter à s’arrêter au SiesMayer Cafehaus qui se trouve à la sortie du jardin et y déguster une pâtisserie. Personnellement je n’ai pas su choisir entre la SacherTorte et le gâteau de fromage blanc.

Une photo publiée par @frogita le

En fait on dit Francfort en abrégé mais il faut plutôt dire Francfort-sur-le-Main qui est la véritable appellation. Et au milieu coule le Main. Dont les berges aménagée offre un chouette lieu de détente pour se reposer, faire du vélo ou tout simplement courir, ce que j’ai fait au matin de mon retour , histoire de tester ce que je n’avais pas fait 2 jours plus tôt.

Une photo publiée par @frogita le


Donc on l’a compris, Francfort est une ville reconstruite n’ayant plus grand chose d’authentique, c’est un centre financier avant tout. Et pourtant j’y ai trouvé une certaine tranquillité. En tout cas je n’y ai pas vu d’embouteillage, et aussi beaucoup de gens à vélo. Bref il semble il faire bon vivre tout de même.

Un petit bémol tout de même : je suis devenue incollable sur la manière de se faire un shoot d’héroine ou allumer sa pipe de crack (enfin je crois), vu que j’ai eu a passer régulièrement dans deux rues où la concentration est particulièrement élevée (et tolérée?). Pas méchants du tout, n’empêche que c’est aussi efficace que les photos sur les paquets de tabac, ils ne donnent pas envie du tout d’y plonger! Bon à savoir c’est du coté de la gare, mais à aucun moment je me suis sentie en danger.

Voilà c’était ma première fois en Allemagne en fait! Et vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *