Posted in Vrac

En quarantaine

En quarantaine Posted on 12 mai 20142 Comments

Voilà presque un mois que je n’ai rien écris dites donc. La faute à la vie d’abord très prometteuse puis finalement pas vraiment. Dans les deux cas pas la tête à écrire ni l’opportunité.

Mais ce mois écoulé n’en fut pas moins très intéressant de conneries à entendre, de mon point de vue.

Ainsi combien de fois ai-je entendu « c’est bon tu as un job, tu es en bonne santé, aucune raison d’être malheureuse ». Enfin déjà le job je ne l’ai que depuis moins d’un mois déjà, relativisons. Toujours est il que seuls les malades pauvres (ou les pauvres malades) ont le droit à la tristesse, mélancolie et autre chagrin d’amour sans avoir à se justifier?

S’en suit son lot de réflexions à 2 balles emplies de zénitude digne d’un moine tibétain croyant à la réincarnation. Cela dit si on paye dans la vie suivante ce qu’on a fait dans la précédente avec la réincarnation, j’ai du être au choix :

  • une salope ayant été perfide avec ces pauvres et innofensifs hommes
  • un homme à femme qui fut alors un sacré coureur (petit canaillou va!!)

Toujours est il que Destinée qui m’était destiné a décidé dans la vie actuelle de me montrer la voie de la rédemption sur la thématique ne fais pas à ton prochain ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse, sauf que perso je n’ai aucun souvenir de cette vie antérieure.

S’ajoute à cela que de ne pas être dans une précarité certaine et mal portante, j’ai cette incroyable chance d’avoir atteint un age de raison raisonnable qui fait que :

– ma pauvre fille à ton age avoir le béguin (voir coup de foudre) d’une ado de 15 ans ça ne se fait plus

– tu as l’expérience pour vite oublier et t’en remettre

– ce n’est pas le premier qui te traite comme une merde, forget! (enfin comme ça si un peu quand même)(et ce n’est pas une excuse non plus)

– tu es célibataire il faut profiter , le couple à force c’est chiant/c’est la routine/de la camaraderie/pas forcément l’amour.

Si en plus de ça on rajoute Christina et ses « Ma chériiiiiiiiie à 40 ans passé, la mini jupe c’est vulgaire », je retiens celui qui a dit que la quarantaine c’est le plus bel age.

Ah oui on perd également le droit à l’exigence, on doit se satisfaire du peu qu’on a et éventuellement profiter des autres même si ça ne le fait (c’est déjà ça de pris apparemment).

Je tiens également à remercier le mouvement cougar que les gens bien casés veulent vivre par procuration « tape toi un petit jeune ».

Bah sinon on m’a trouvé le remède à ma mélancolie ambiante : fais toi un beau voyage!!

Ce n’est pas comme si je n’en avais pas marre de partir seule en voyage depuis plus d’un an et que je ne venais pas de commencer un nouveau job.

Mais bon je me plains, je me plains mais après tout j’ai un travail et je suis en bonne santé non?

quarantaineLe rainbow flag de la quarantaine

2 comments

  1. Moi, je comprends tout ce que tu écris et même que je serais capable de lire entre les lignes… Tous des cons! Et non, la vie est pas aussi facile pour tout le monde et oui, y en a qui mange plus que d’autres, mais on vit tout ma Frogita! Même les choses qui font mal, qui te foutent le cul sur le carrelage de ta sdb et finalement même si sur le coup, ca fait drôlement mal, ca fait aussi se sentir grandement vivant…
    J’imagine bien que lorsque l’on est celibataire, on rêve de la vie de couple, de l’échange, du réconfort que ça peut apporter mais vraiment sur la longueur, je suis plus que dubitative ou alors, même si j’approche de la quarantaine, je reste peut etre trop exigente… Et tu sais quoi? Plutôt crever que de revoir mes exigences à la baisse, voilà!
    Je t’embrasse fort, super fort et putain Isa, si t’as un coup de mou, j’suis là pas loin!

    1. Merci ma belle … de toute façon pas le choix il faudra bien que ça passe… en attendant je me déguise en xmen pour me croire invincible 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *